L’auteur

Je suis restauratrice de sculptures diplômée de l’École supérieure des beaux-arts de Tours. Parallèlement à mon activité professionnelle, je prépare une thèse de doctorat sur la statuaire dite « saint-sulpicienne », à l’École Pratique des Hautes Études (équipe HISTARA).

Ma thèse porte sur la statuaire religieuse produite en série en France au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle. Je m’intéresse en particulier au fabricant parisien Raffl, dont la longévité et la diffusion, tant nationale qu’internationale, en font un exemple représentatif des grandes tendances de cette production. À travers l’exemple de la maison Raffl, je souhaite retracer l’histoire de cette production statuaire, son émergence, son rayonnement et son déclin. Par cette approche monographique il s’agit de contribuer à cerner un pan méconnu de l’art de série et du décor des églises au XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Pour me contacter : paulinecarminati@gmail.com