Restauration d’une statuette de la Vierge Immaculée

Vierge Immaculée, non signé, plâtre stéariné, H: 32 cm, collection privée.

vierge immaculée_c

P1190977cC

Cette statuette est un exemplaire de production courante, on observe en effet de nombreux petits défauts dans le tirage, en particulier des bulles. De plus, la finition est sommaire : le plâtre était simplement stéariné, c’est-à-dire enduit de stéarine, un corps gras permettant de durcir la surface et pouvant lui donner un aspect satiné évoquant l’ivoire ou l’albâtre.

Longtemps mise de côté, elle était recouverte d’une épaisse couche de crasse, ce qui a eu pour effet notamment d’altérer la patine à la stéarine.

Citer ce billet : Pauline Carminati, "Restauration d’une statuette de la Vierge Immaculée", Raffl & Cie [en ligne], 20/10/2015. Lien : http://raffl.hypotheses.org/114, consulté le 27/07/2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *